Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Actions sur le document

« Noël c’est la lumière, c’est la paix au milieu de nos familles »

31 janvier 2017

Le 23 décembre l’Aumônerie des Gens du Voyage a planté le décor dans le narthex de l’église St Just des Marais à Beauvais. Patrick, Jean, Jayson et Christian, voyageurs et sédentaires ont disposé une imposante crèche vivante pour contempler ensemble la sainte famille au cours de la veillée qui a précédé la messe paroissiale avec les gens du voyage.

Notre Evêque, entouré du vicaire général, du Père Benoît Lecointe, curé de la paroisse, et de l’aumônier diocésain des gens du voyage, a dit sa joie d’accueillir la communauté des gens du voyage du Beauvaisis et de célébrer avec elle la venue de Dieu parmi nous dans la fragilité d’un nouveau-né, au sein d’une famille toute simple, humble animée par une foi sincère.

Tous se sont alors pressés et serrés autour de la crèche vivante, un lumignon à la main... bergers des temps modernes, pour écouter, accompagner Marie et Joseph dans leur itinéraire et épreuve de foi, pour s’apprêter à accueillir la Bonne Nouvelle !

« C’était vraiment magnifique, la lumière qui illuminait les visages et faisait briller les yeux » Jersey.

« Toutes les générations étaient présentes, avec beaucoup d’enfants... Une belle image de la famille » Marie-José. 

Le développement liturgique de la messe a particulièrement saisi et édifié l’assemblée :

- la musique, les chants qui « réveillent » les cœurs. Un ensemble à cordes de jeunes « gadgé » (sédentaires) soutenait la prière,
- la prière universelle portée et lue par Anne-Sophie de la communauté des voyageurs,
- le geste de paix échangé dans l’assemblée,
- la démarche de venir à Jésus pour recevoir la bénédiction pendant la communion...
- les paroles de l’évêque pendant l’homélie ont rejoint et touché les voyageurs.

 

C’était l’occasion pour Monseigneur Jacques Benoit-Gonnin 

de leur exprimer qu’ils ne sont pasabandonnés du Seigneur ! Il les aime, veut les rejoindre et veut marcher avec eux sur leur route particulière. Le Seigneur Jésus est né pour le salut de tous. Il est donc né aussi pour eux, et veut les appeler sur le chemin de la sainteté, c’est à dire le chemin d’une vie où son Evangile est accueilli et mis en pratique, pour leur joie, leur relèvement, leur guérison...

« Au moment du geste de paix, il n’y avait plus de différence entre les gens du voyage et les sédentaires. » Patricia.

Après la messe, chacun était invité à prolonger ce temps de communion et de partage autour d’un chocolat chaud, d’un café et de gâteaux. Une belle occasion de s’apprivoiser, d’apprendre à se connaître dans une ambiance conviviale et joyeuse.

« On me dit que beaucoup de familles Gens du voyage sont passées chez les évangéliques. C’est peut-être vrai, mais j’ai été heureux de voir qu’ils étaient nombreux à l’église St Just des Marais de Beauvais pour célébrer la Nativité du Seigneur. » Mgr Jacques Benoit-Gonnin.

<< Retour à la liste