Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Actions sur le document

Hommage à l'Abbé Gérald Amyot d'Inville à Compiègne

14 mai 2013

A l'occasion de la journée nationale des déportés, le 28 avril dernier, à Compiègne, inauguration d'un rond-point qui porte son nom.

Hommage à l'Abbé Gérald Amyot d'Inville à Compiègne

photo prise le jour de son arrestation, en décembre 1943

À Compiègne, à l'occasion de la journée nationale des déportés,

Dimanche 28 avril 2013,

les élus et les associations de déportés et de résistants, accompagnés d'élèves du collège Jacques-Monod ont déposé une gerbe au monument des déportés de la gare, à la stèle du dernier train ainsi qu'au monument des déportés de Royallieu.

Le cortège a ensuite inauguré sur la coulée verte, le rond-point Gérard Amyot d'Inville. Une messe a été célébrée dans la petite chapelle du camp de Royallieu, par son neveu Jacques Amyot d'Inville, père blanc en Afrique pendant 42 ans.

Le prêtre est revenu sur l'histoire de son oncle Gérald *, d'une famille de six enfants dont les quatre frères ont tous fait de la résistance à leur manière. Trahi, arrêté et battu par la police hitlérienne en 1943, Gérald Amyot d'Inville a juste le temps de prévenir ses compagnons de résistance et de dire une dernière messe à Senlis avant d'être interné à Compiègne. Il est envoyé à Buchenwald en janvier 1944 et dans le très dur camp de Dora en mars 1944, « là où la moyenne de survie des détenus était d e quatre mois et demi », il y survit dix mois. « Mettant sa vie en danger, il a témoigné de sa foi à de nombreuses occasions », déclare son neveu, « c'est ainsi qu'il sera affublé du triangle noir, le considérant comme dangereux pour la société ».

Le père Amyot d'Inville est revenu sur la mémoire de son oncle et de bien d'autres personnes pour célébrer leur engagement qui les a amenés à donner leur vie pour un idéal.

[article paru le 30/04/13 dans le Courrier Picard]
 

* Lire le texte complet de l'intervention de Jacques Amyot d'Inville, neveu de l'abbé Gérarld Amyot d'Inville.

 

<< Retour à la liste