Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'Église
Contact
Contact

Recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Invitation de Mgr Jacques Benoit-Gonnin au rassemblement diocésain le 14 octobre 2014

Avec quel esprit vivre cette année ? Rendez-vous le 14 octobre à Clermont autour de Mgr Benoit-Gonnin

 

Vous êtes membre du conseil pastoral de votre paroisse… VENEZ ! Sans en être, vous avez le goût de l’Évangile et voulez témoigner, vous participez à l’annonce de la Bonne Nouvelle avec votre groupe de prière ou de catéchèse, votre communauté paroissiale, votre mouvement, votre école ou votre service…VENEZ !

Le 14 octobre, Mgr Benoit Gonnin vous invite à puiser à la Source et à vous enrichir des réflexions et témoignages de chrétiens heureux d’évangéliser. Quand l’Église est missionnaire, elle est en bonne santé ! Alors, VENEZ ET VOYEZ ! L’Esprit Saint n’en a pas fini avec nous !

Re(découvrez) les 5 essentiels ou les 5 dimensions de la vie chrétienne

« Une nouvelle ardeur et une sainte audace… ». C’est avec ces mots que le pape François conclut son message invitant toute l’Eglise à vivre « la joie de l’Evangile » : dans une prière adressée à la Vierge Marie, il formule cette demande pour que chaque baptisé soit renouvelé dans sa vocation de « disciple-missionnaire » (cf. Evangelii Gaudium 288).

Avec humilité, il nous faut bien reconnaître que nous avons besoin d’un nouveau souffle : nous avons aussi besoin de vérifier qu’existe cette « ardeur » à évangéliser le monde actuel. Combien de nouveaux membres avons-nous accueillis dans notre communauté chrétienne ? En nous voyant vivre, les gens peuvent-ils s’exclamer comme autrefois : « voyez comme ils s’aiment ! ». Comment gérons-nous les conflits qui surgissent dans nos communautés, parfois même à la porte de nos églises ? Dans la paroisse, qui se forme, qui est formateur ? Combien de personnes sont « au service » ? Combien ont le souci de former quelqu’un d’autre ? Depuis la lettre pastorale de 2007 « Eglise de Beauvais, avance au large », ai-je donné, avons-nous donné une place accrue à la Parole de Dieu ?

Voilà quelques bonnes questions à se poser ensemble pour oser regarder ce qui va bien… et ce qui manque pour que notre Eglise diocésaine soit en bonne santé. Pour trouver cette nouvelle ardeur et cette sainte audace, il nous est proposé de re-découvrir les 5 « essentiels » et leur nécessaire équilibre : ADORATION, FRATERNITE, FORMATION, MINISTERE, EVANGELISATION. Il ne faut pas choisir ce que nous préférons, mais chacun, et tous ensemble nous devons vérifier notre fidélité à chacun de ces 5 « essentiels ».