Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'Église
Contact
Contact

Recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Méditation de l'évangile du dimanche 20 mai (Jn 15, 26-27 ; 16, 12-15)

Méditation fournie par des frères de la communauté de Saint-Jean, à Troussures.

« Et vous aussi vous allez rendre témoignage… »

Cet évangile de Pentecôte nous révèle cette promesse très importante de Jésus à ses disciples, et spécialement à ses Apôtres qui ont été avec lui « depuis le commencement » : il va leur envoyer l’Esprit Saint pour que lui, Jésus, puisse continuer à travers eux l’annonce de la  Bonne nouvelle du salut. Cet Esprit Saint ne fera que transmettre ce qui vient de Jésus lui-même, de sorte que la parole des Apôtres sera bien la parole même de Dieu.                                         

Les Apôtres reçoivent ainsi une mission très importante qui n’est pas d’abord d’aller annoncer l’évangile jusqu’aux extrémités de la terre, mais de recueillir cette Bonne Nouvelle qu’ils ont entendue de la bouche même de Jésus pour la transmettre, par oral ou par écrit, de telle sorte qu’elle demeure bien l’évangile de Jésus-Christ, porteur de toute son espérance pour le monde.                    

C’est ainsi qu’ils seront véritablement ses témoins, libres jusqu’au martyre s’il le faut. Mais sans le feu  de l’Esprit Saint, cela leur sera impossible. Car il leur faudra garder la vérité tout entière de cette Bonne Nouvelle non seulement comme récit fidèle des événements de la vie de Jésus, mais aussi comme témoignage de cette vie nouvelle de Jésus manifestée en eux.                                                                                                                                           

Et nous qui recevons aujourd’hui ce témoignage apostolique, nous avons bien besoin nous aussi de cette vive flamme de l’Esprit de Pentecôte, qu’elle brûle notre cœur du désir d’être ces témoins du Christ vivant dont le monde a besoin pour qu’il ne sombre pas dans la désespérance.  

Frère Philippe Marie