Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'église
Contact
Contact

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Une équipe à votre service

                                                                            

  Responsable du Service : Christèle Périsse 06 77 98 00 38

      catechumenat@oise-catholique.fr                                                               Prêtre accompagnateur : Père Stéphan Janssens

 

                                                    

             Les membres de l'équipe : Marie-Laure Cagnache, Claire du Baret et Béatrice Pointurier avec Christèle, la responsable                          

Le baptême, la confirmation et l’eucharistie constituent l’ensemble des "sacrements de l’initiation chrétienne". Ils conduisent à leur pleine stature les chrétiens appelés à exercer leur mission dans l’Eglise et dans le monde : annoncer Jésus Christ, célébrer la gloire de Dieu et servir l’homme et le monde.

  •  

 

Le baptême

Premier des sept sacrements de l'Eglise, le baptême est le fondement de toute la vie chrétienne, la porte d'entrée de la vie dans l'Esprit, qui donne accès aux autres sacrements. Il nous unit au Christ, nous fait participer à sa mort et à sa résurrection et nous purifie du péché. Il nous donne l'Esprit Saint qui infuse l'amour dans nos coeurs. Il nous rend pleinement enfant de Dieu et nous fait ainsi entrer dans la famille de Dieu qui est Père, Fils et Esprit. Par le baptême nous devenons membre du corps du Christ qu'est l'Eglise.

La bonne nouvelle c'est qu'à tout âge il est possible d'être baptisé ! Il convient de contacter votre paroisse et de rencontrer le curé. Un temps de cheminement en équipe de catéchuménat vous sera proposé, avec ses étapes propres

Personne ne peut se baptiser tout seul ! Personne. Nous pouvons le demander, le désirer, mais nous avons toujours besoin de quelqu'un qui nous confère ce sacrement au nom du Seigneur.                     

        Pape François

 

 

La confirmation

Par le sacrement de la confirmation, le lien des baptisés avec l’Eglise est rendu plus parfait, ils sont marqués du sceau de l’Esprit Saint, enrichis d’une force spéciale de l’Esprit Saint, force qui fut accordée aux apôtres au jour de la Pentecôte pour répandre la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, par la parole et en action.

La confirmation est généralement proposée à l'adolescence ou, pour les personnes baptisées adultes, à la vigile pascale, juste après leur baptême. Mais beaucoup d'adultes qui ne l'ont pas reçu, ignorent qu'on peut demander à être confirmé tout au long de sa vie. C'est souvent à l'occasion d'un cheminement personnel - préparation au mariage, proposition pour devenir parrain/marraine - que se réactive ce désir. Comme pour la préparation au baptême, il y a alors dans chaque paroisse, un accompagnement en équipe ou en individuel pour cheminer vers la confirmation.

La confirmation est donné aux adultes par l'evêque le jour de la fête de la Pentecôte : il invoque l'Esprit Saint, puis impose ses mains sur les confirmands et marque le front de chacun avec l'huile du Saint Chrême. Un geste plein de douceur. Le mot "Christ" et "Chrême" ont la même racine. Devient un autre "Christ" celui qui a reçu l'onction d'huile.

La Confirmation, comme tous les sacrements, n’est pas l’œuvre des hommes, mais de Dieu, qui prend soin de notre vie en nous modelant à l’image de son Fils, pour nous rendre capables d’aimer comme lui. Dieu fait cela en répandant en nous son Esprit-Saint, dont l’action envahit toute la personne et toute sa vie, comme cela se manifeste à travers les sept dons que la Tradition, à la lumière de l’Écriture sainte, a toujours mis en avant.

Pape François

 

L'eucharistie

L’eucharistie est le troisième sacrement de l’initiation chrétienne. Le mot « eucharistie » signifie « action de grâces ». C’est le peuple qui rend grâce au Père, par son Fils, dans l’Esprit pour le don qu’il nous fait de sa vie. Appelée également saint sacrifice, parce qu'elle actualise l'unique sacrifice du Christ sauveur, l'eucharistie inclut l'offrande de l'Eglise.

« L’eucharistie est la source et le sommet de toute la vie chrétienne » (Vatican II Constitution sur l’Eglise n° 11)

C’est par l’eucharistie que nous est donnée la vie de Dieu, le pain de la route. Recevoir le Pain de Dieu nous invite à partager notre pain avec nos frères en humanité. L’eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle en est la respiration. C’est une actualisation de la Pâque et non pas sa répétition ou son simple souvenir. L’Eucharistie, ou la messe, est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.

Le christ nous livre réellement (et néanmoins mystérieusement) son corps. Trois des quatre évangiles (et Saint Paul) nous ont transmis le récit de  son institution par Jésus lui-même, la veille de sa passion. Il a notamment dit : "faites ceci en mémoire de moi".

L'eucharistie est aussi indispensable à la vie spirituelle des chrétiens que la nourriture pour leur corps. A tout âge, il est possible de se préparer à recevoir l'eucharistie, il faut pour cela contacter le curé de sa paroisse, puis cheminer en équipe vers ce sacrement (qui se prépare également dans une démarche de préparation au baptême et/ou à la confirmation).

 

L’Eucharistie est le mémorial de l’amour de Dieu, mémorial de cet amour qui est notre force, le soutien de notre marche. Le mémorial eucharistique n’est pas un souvenir abstrait, froid, une simple notion, mais la mémoire vivante et consolante de l’amour de Dieu.

Pape François

 

Témoignages

Zarina, 36 ans, baptisée à Compiègne à Pâques 2015

 

Je viens du Kazakhstan, pays longtemps sous domination communiste, où la religion n’a pas de place. Education très stricte : mes parents montrent peu de tendresse. La sensibilité est signe de faiblesse. Je me blinde, il faut paraître. Mais intérieurement, je me sens vide et triste, je n’ai pas d’identité propre.

La providence me fait venir en France. Je découvre la liberté d'être, la richesse dans la différence. Devant une maman harassée de fatigue, qui prend le temps de s’agenouiller un soir pour écouter son enfant, je suis touchée, je découvre l’Amour, sa simplicité dans des petits gestes quotidiens.

Dans une situation matérielle difficile, je suis accueillie par des chrétiens, je commence à lire la Bible. Et là, chaque verset me parle. Je découvre Jésus Christ, Dieu de l'amour et de douceur. Quelle joie!!!

Mon éducation m’a appris à être rapide, toujours plus efficace. Je vis dans l’avenir, jamais dans le présent. Perfectionniste moi-même, j’exige des autres la perfection. Or dans la Bible, Jésus me demande seulement de l’aimer, pas de décrocher la lune et les étoiles ! Aujourd’hui, je réalise mes erreurs et j’essaie de vivre le temps présent, de me mettre à l’écoute des autres et de moi-même, avec patience.

Ma vie commence à changer à l’intérieur : ma façon de penser, d’agir. Avec Jésus-Christ, mon cœur se libère, m’autorise sentiments et émotions. Désormais, je ne suis plus seule, Jésus me comble de sa présence. J’ai soif de mieux connaître celui qui m’a guidé jusqu’ici, je demande le baptême.

Au quotidien, le Seigneur Jésus m’aide beaucoup, pour combattre mes défauts, mes emportements. Pour prier, je parle à Jésus, comme cela vient, je le remercie beaucoup. Je prie chaque matin pour implorer son aide, et je vais à la messe chaque jour, si je peux. J’y reprends force. Je m’y sens aimée, c’est ma joie. Mon moment préféré : la fin de la messe, quand tout le monde sort de l’église, je reste seule avec Lui.

 

 

 

 

 

 

Catéchuménat

Catéchèse des adultes

...