Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'église
Contact
Contact

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Le nom de Jésus l’a accompagnée pendant toute son enfance et lui a permis d’accepter les souffrances et les absences, puisqu’il était toujours présent

Chacune sur son chemin, Brunella, la mère, et Sidolina, la fille, se sont rejointes dans la foi.

Une famille, deux chemins, une foi

Brunella a 43 ans et habite Beauvais. Baptisée, elle n’a pas été élevée dans la foi chrétienne. À 5 ans, elle a découvert un trésor dans une vieille malle au grenier : un chapelet. La grande douceur qu’elle a alors ressentie a marqué sa vie. Demandant à sa mère ce que c’était, Brunella a pour la première fois entendu parler de Jésus. Ce nom l’a accompagnée pendant toute son enfance et lui a permis d’accepter les souffrances et les absences, puisque Jésus était toujours présent.

Ce n’est que le 24 décembre 2013 que Brunella a fait sa première communion, suivie le 8 juin 2014 par la confirmation. Brunella rayonne encore de la présence de l’esprit saint qu’elle a ressentie ce jour-là et qui lui donne la force et l’envie de témoigner de sa foi qu’elle partage avec sa fille.

La transmission dans la liberté

Sidolina a 17 ans et vient d’avoir son bac. Sa mère lui a parlé de sa foi, mais lui a laissé la liberté de choisir son engagement chrétien. C’est au décès de son arrière- grand-mère, il y a trois ans, que Sidolina a voulu comprendre le sens de la vie et de la mort et mieux connaître les réponses de l’Église. Elle s’est donc inscrite à l’aumônerie des lycées et a suivi son parcours qui l’a amenée au baptême, à la communion et à la confirmation.

À l’aumônerie, Sidolina a rencontré le père pierre et des animateurs laïcs chez qui elle déjeune une fois par mois avec d’autres jeunes. Elle partage des temps forts, ré- flexions, veillées, pèlerinages à Lourdes, au mont-saint-michel, à Taizé. Elle se sent particulièrement proche de Dieu lorsque tout le monde chante, bien que la musique ne lui soit pas particulièrement familière. Les sacrements qu’elle a reçus lui ont confirmé la présence de cette force qui habite sa mère mais elle sait qu’il lui faudra du temps pour développer tout ce qu’elle a reçu. Elle est sereine et confiante. Sidolina et sa mère partagent la joie de la prière au quotidien. Elles ont chacune leur chemin et leurs pratiques mais se rejoignent dans la certitude qu’elles ne seront plus jamais seules.

Marie-Cécile Graillot

Missio septembre 2014 : Beauvaisis