Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'église
Contact
Contact

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Dieu a de l’humour : il a fait de moi l’une de ses plus fidèles VRP !

Véronique, à Compiègne depuis trois ans, est une catéchiste comblée : elle a découvert que Dieu avait besoin d’elle pour témoigner de son amour, et que sa volonté soit « fête ».

Catéchiste c’est ma vocation : être infirmière des âmes !

« Née dans une famille athée, j’étais attirée dès l’enfance par l’église du village. Parfois j’allais à la messe, toute seule. Diplômée d’une école de commerce, ambitieuse, je ne pensais pas devenir catéchiste... mais Dieu a de l’humour : il a fait de moi l’une de ses plus fidèles VRP ! il y a vingt-deux ans, ma fille marie-pierre, âgée alors de 3 ans, m’a demandé : « Maman, dis-moi, c’est qui Dieu ?» pour lui répondre, j’ai alors commencé « l’éveil à la foi »1. Là, j’ai découvert un Dieu qui m’aimait, comme un père ! parler du Dieu de Jésus-Christ est devenu pour moi une véritable passion. Chaque année, je m’en remets à lui pour qu’il m’indique le lieu et le niveau d’une classe, où on a le plus besoin de moi. Cette année j’avais trois équipes : une de Ce2 en paroisse, une de 5e en aumônerie au collège public et une autre en 6e au collège catholique Notre-Dame de la Tilloye. Seulement voilà, aimer chaque enfant (une âme à la fois !), voir chacun comme Dieu le voit : unique et merveilleux, et s’apprivoiser les uns les autres, prend du temps et de- mande de l’énergie !

Cette année, à 53 ans, je voulais ralentir... À la pentecôte, j’ai pensé qu’un tirage au sort entre ces trois équipes m’aiderait à discerner la volonté de Dieu : où serai-je la plus utile ? Finalement, l’esprit saint en a décidé autrement ! une petite nouvelle, arrivée en fin d’année, désirait poursuivre avec moi vers la première de ses communions, je reste donc avec elle en paroisse. Un enfant du « groupe-paroisse » entre à Notre-Dame de la Tilloye en septembre et me demande de l’y accompagner... je garde donc l’école catholique. Quant à l’aumônerie, les séances sont chez moi : goûter, musique, DVD, prière sous la tente, mercredi des Cendres tout près, ré- conciliation à domicile... Je ne lâche rien ! ta volonté seigneur, pas la mienne !»

1. éveiller un enfant à la foi (dès 2 ou 3 ans), c’est l’accompagner dans la découverte de dieu, l’initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes religieuses, les évènements familiaux (baptême, mariage, décès, Pâques, noël, Toussaint...).

C’est l’aider à prendre conscience du trésor d’amour que dieu a déposé dans son cœur et l’inviter à le rencontrer.

Missio septembre 2014 : Compiègnois