Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'Église
Contact
Contact

Recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Dieu a de l’humour : il a fait de moi l’une de ses plus fidèles VRP !

Véronique, à Compiègne depuis trois ans, est une catéchiste comblée : elle a découvert que Dieu avait besoin d’elle pour témoigner de son amour, et que sa volonté soit « fête ».

Catéchiste c’est ma vocation : être infirmière des âmes !

« Née dans une famille athée, j’étais attirée dès l’enfance par l’église du village. Parfois j’allais à la messe, toute seule. Diplômée d’une école de commerce, ambitieuse, je ne pensais pas devenir catéchiste... mais Dieu a de l’humour : il a fait de moi l’une de ses plus fidèles VRP ! il y a vingt-deux ans, ma fille marie-pierre, âgée alors de 3 ans, m’a demandé : « Maman, dis-moi, c’est qui Dieu ?» pour lui répondre, j’ai alors commencé « l’éveil à la foi »1. Là, j’ai découvert un Dieu qui m’aimait, comme un père ! parler du Dieu de Jésus-Christ est devenu pour moi une véritable passion. Chaque année, je m’en remets à lui pour qu’il m’indique le lieu et le niveau d’une classe, où on a le plus besoin de moi. Cette année j’avais trois équipes : une de Ce2 en paroisse, une de 5e en aumônerie au collège public et une autre en 6e au collège catholique Notre-Dame de la Tilloye. Seulement voilà, aimer chaque enfant (une âme à la fois !), voir chacun comme Dieu le voit : unique et merveilleux, et s’apprivoiser les uns les autres, prend du temps et de- mande de l’énergie !

Cette année, à 53 ans, je voulais ralentir... À la pentecôte, j’ai pensé qu’un tirage au sort entre ces trois équipes m’aiderait à discerner la volonté de Dieu : où serai-je la plus utile ? Finalement, l’esprit saint en a décidé autrement ! une petite nouvelle, arrivée en fin d’année, désirait poursuivre avec moi vers la première de ses communions, je reste donc avec elle en paroisse. Un enfant du « groupe-paroisse » entre à Notre-Dame de la Tilloye en septembre et me demande de l’y accompagner... je garde donc l’école catholique. Quant à l’aumônerie, les séances sont chez moi : goûter, musique, DVD, prière sous la tente, mercredi des Cendres tout près, ré- conciliation à domicile... Je ne lâche rien ! ta volonté seigneur, pas la mienne !»

1. éveiller un enfant à la foi (dès 2 ou 3 ans), c’est l’accompagner dans la découverte de dieu, l’initier à la vie chrétienne par la prière, les fêtes religieuses, les évènements familiaux (baptême, mariage, décès, Pâques, noël, Toussaint...).

C’est l’aider à prendre conscience du trésor d’amour que dieu a déposé dans son cœur et l’inviter à le rencontrer.

Missio septembre 2014 : Compiègnois