Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'église
Contact
Contact

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Alors que je m’éloignais, le seigneur a mis sur ma route des témoins

Installée depuis 1982 à Breuil-le-Sec, Bénédicte
Le Normand est nommée à compter du 8 octobre prochain directrice de l’enseignement catholique de l’Oise. Cette épouse, mère de six enfants, grand-mère de cinq petits-enfants n’avait pas envisagé un tel parcours.

Le Seigneur a mis sur ma route des témoins

« Dans ma jeunesse, deux événements m’ont amenée à rejeter la foi : me touche à 15 ans et la mort de ma mère deux ans plus tard. Alors que je m’éloignais, le seigneur a mis sur ma route des témoins. J’ai été attirée par leur cohérence entre le dire et le faire. Ils m’ont amenée à me questionner sur ce Dieu. Puis, j’ai rencontré un prêtre qui m’a poussée à donner du temps auprès de familles dont un enfant est handicapé, pour un soir ou un week-end. Je m’engageais en même temps auprès de personnes âgées très isolées. Pour moi, la souffrance prenait du sens. Porter un fardeau à deux n’est pas la même chose que de le faire seule. Je suis de- venue infirmière avec une spécialisation dans l’accompagnement des malades en fin de vie.

Le caté, un lieu de rencontres

Après mon mariage, nous nous sommes installés dans l’Orne. Sans activité professionnelle, j’ai répondu positivement à l’appel de mon curé pour la responsabilité de la catéchèse. Ces familles et ces enfants m’ont fait personnellement avancer à la rencontre du Christ. Ils m’ont permis de voir que le Christ avait beaucoup d’humour. À chaque fois que je souhaitais arrêter, j’étais appelée à une autre mission.

Peu à peu, je me suis aperçue de la présence du seigneur au quotidien. Je me suis alors impliquée dans l’enseignement catholique en tant que bénévole d’abord, puis comme salariée au collège sainte-Jeanne d’Arc de Clermont à partir de 1993. À travers mes enfants, j’ai pu mesurer combien il était important que le projet éducatif d’un établissement catholique soit centré sur le Christ et sur la possibilité d’offrir à chacun de découvrir cette source de vie et d’amour.

Merci seigneur d’avoir mis sur ma route ces témoins qui m’ont permis de voir, de comprendre et de vivre ce à quoi tu appelles tout homme. »

Bénédicte Le Normand

Missio septembre 2014 : Clermontois