Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'Église
Contact
Contact

Recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

À la rencontre du père Christophe Faivre

Père Christophe Faivre, 56 ans, curé de la paroisse Saint Martin du Liancourtois.
Ordonné prêtre le 17 décembre 2000 à Senlis.

À quel âge avez-vous pensé à la vocation pour la première fois ?

Lors de ma première communion. J'ai pris conscience que sans le prêtre je ne pourrais pas vivre ce moment important pour moi. Je me suis dit : «  Pourquoi pas moi plus tard  ?  »

 

Votre meilleur souvenir en tant que prêtre ?

Certains baptêmes d'adultes ou d'enfants du caté.

 

L'Église, pour vous c'est ?

Comme pour la petite Thérèse : ma mère.

 

Où aimez-vous prier ?

Dans un petit oratoire.

 

Avec qui aimez-vous priez ?

Avec le Christ.

 

La béatitude qui vous touche ?

Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu (Lc 11,28).

 

La vertu la plus nécessaire aujourd'hui ?

L'espérance.

 

Les héros d'aujourd'hui, selon vous ?

Ceux qui sont acteurs en paroisse.

 

Le plus grand scandale de notre époque ?

La détérioration de notre planète.

 

Une belle chose vécue au cours des deux derniers mois ?

L'ordination d'un prêtre.

 

Votre saint préféré ?

Saint Ignace de Loyola.

 

Quelle phrase a guidé votre vie ?

«  Dieu verra » pour telle ou telle chose.

 

La parole du Christ qui vous a saisi ?

« Donnez-leur vous-même à manger »

 

Votre mot préféré ?

Confiance.

 

Un mot qui vous caractérise ?

L'écoute.

 

Si vous étiez un personnage de la Bible, ce serait qui ?

Pierre.

 

Votre premier geste du matin ?

Me lever (comme le Christ à Pâques).

 

Le petit truc bête qui vous énerve ?

Une demande quelques minutes avant la messe.

 

Ce qui vous fait pleurer ?

Les conflits dans les couples séparés.

 

Ce qui vous attendrit ?

La tendresse d'un papa pour son petit enfant.

 

Un prêtre qui vous a marqué ?

Mon accompagnateur spirituel à l'Agro.

 

Votre passage d'évangile préféré ?

« À qui irions-nous Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle.»

 

Ce que vous avez de plus cher ?

L'amour de Jésus.

 

Que diriez-vous à Dieu quand il vous accueillera ?

Me voici.