Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Menu
Soutenir l'église
Contact
Contact

Contactez-nous en remplissant le formulaire ci-dessous

Veuillez saisir votre nom complet
(Requis)
Veuillez saisir votre adresse courriel
(Requis)
 
(Requis)
Veuillez saisir le message que vous souhaitez envoyer.
Ou recherchez une personne dans l'annuaire du diocèse
Par admin at 10/07/2017 13:35 |
 

Je suis très christo-centré

Récemment installé dans le presbytère de Grandfresnoy, Bruno Abart a été appelé, avec sa famille, par le diocèse de Beauvais. Sa mission : assister le responsable de l’Enseignement catholique de l’Oise. Il nous partage son amour de Jésus. Histoire d’un homme ordinaire…

Je suis plutôt christo-centré

Quelle a été votre première rencontre décisive avec le Christ ?

À 14 ans à Paray-le-Monial1. Après avoir reçu le corps du christ, on nous a demandé de rester un moment en silence afin de rendre grâce. J’ai alors ressenti de façon très sensible la certitude d’être regardé par Dieu, dans la totalité de ma personne.

Qu’est-ce que cette découverte a changé dans votre vie ?

Cette certitude d’être aimé m’a beaucoup soutenu. Elle m’a donné envie de devenir adulte en prenant des engagements et m’a donné le désir de m’y tenir. Je n’étais plus dans la séduction, la volonté de prendre puisque j’avais déjà tout reçu, mais dans celle de servir et partager cet amour. Cette rencontre avec le seigneur me donne le désir de porter un regard d’espérance sur le monde et les personnes qui m’entourent. Elle me donne aussi l’envie d’une vie pas ordinaire avec Dieu. Que ce soit à travers notre vie conjugale et familiale : je suis marié avec Alexandra et nous avons la joie d’avoir six garçons. Mais aussi à travers mes choix professionnels. Après dix années dans le monde de l’entreprise, j’ai été appelé par la communauté de l’Emmanuel2, dont nous sommes membres, à prendre des responsabilités d’église à Paray-le-Monial. Aujourd’hui, c’est le diocèse de Beauvais qui nous amène à Grandfresnoy, c’est une grande joie !

Comment nourrissez-vous votre amitié avec Jésus ?

Je suis très christo-centré. Ma vie de prière et de foi tourne très fort autour de la personne de Jésus. Elle se traduit par la louange tous les matins avec Alexandra (et parfois les enfants) dans l’église de Grandfresnoy3. Nous nous appuyons aussi sur l’adoration eucharistique quand c’est possible, et la méditation de la parole de Dieu que je trouve de plus en plus fascinante. Lorsque je suis avec Jésus, je me sens transformé par lui. C’est le propre de la relation, que ce soit avec Dieu ou nos proches : laisser le dialogue avec l’autre, l’accueil de ce qu’il est nous changer. J’en suis toujours étonné !

Quels sont vos projets avec Jésus ?

« Vous voulez faire rire Dieu ? Parlez-lui de vos projets. » Notre projet, avec Alexandra, c’est de continuer à servir Dieu là où il a besoin de nous. Pour moi, le plus difficile c’est de discerner : comment être fécond ? comment témoigner du christ au monde ?

Propos recueillis par J. Boussion

1. sanctuaire et lieu de pèlerinage en bourgogne confié à la communauté de l’Emmanuel.

2. Créée il y a quarante ans, elle est issue du renouveau charismatique.

3. Vous êtes les bienvenus ! selon nos disponibilités, nous avons un temps de louanges à 8h du lundi au vendredi (entre 10 et 20 minutes).

Missio décembre 2013 : Compiègnois